La Masturbation Masculine

La Masturbation Masculine

Longtemps considérée en Occident comme un vice grave auquel il ne fallait surtout pas succomber, la masturbation n’avait pas que des amis dans le milieu médical et on l’a accusée des pires maux tels que ceux de rendre sourd, idiot, fou, malade ou épileptique…

Même si elle ne possède pas aujourd’hui un blason parfaitement redoré, le corps médical reconnaît au moins désormais qu’elle a peu de chance de rendre psychopathe et qu’elle possède même un ou deux atouts…

Pourquoi se masturber ?
  • D’abord et évidemment pour le plaisir sensuel et érotique de la caresse et l’extase de l’orgasme final.
  • Par besoin physique parce que l’homme peut avoir la sensation d’une nécessité pressante…
  • Pour se détendre avant un événement stressant comme une grosse présentation au travail, une compétition sportive, un rendez-vous capital… En effet, l’orgasme entraine la sécrétion d’endorphine, une hormone de plaisir qui rend zen !
  • Pour apprendre à connaître son corps et ainsi mieux maitriser son plaisir en couple et notamment son endurance au lit en prenant le contrôle de ses éjaculations.
  • Parce qu’il a été démontré que les hommes qui se masturbent régulièrement ont moins de chance de développer un cancer de la prostate
  • Parce que cela aide à s’endormir quand on a une petite insomnie persistante.
  • Parce que cela soulage certaines douleurs comme la migraine.
  • Parce que l’orgasme booste la production d’immunoglobulines A, une défense naturelle qui combat la grippe et les rhumes !
L’importance de la stimulation visuelle pour les hommes

Contrairement aux dames, les hommes ont souvent besoin d’une aide extérieure visuelle pour faire monter l’excitation… Vidéo érotique ou pornographique, photo du même genre ou imagination fonctionnant à bloc pendant la caresse, ces messieurs ont besoin de ce stimuli pour alimenter leur plaisir. C’est la raison pour laquelle les hommes sont de plus grands consommateurs de pornographie que les femmes.

Varier les plaisirs de la masturbation masculine

La masturbation masculine consiste, la plupart du temps, simplement à saisir le pénis et à lui faire effectuer un mouvement de va-et-vient plus ou moins rapide et qui simule une pénétration de manière à parvenir à l’éjaculation et le plaisir associé. On peut cependant ajouter quelques éléments pour rendre sa pratique plus variée et pour faire durer le plaisir :

  • Avant de commencer à directement se saisir de son sexe, on peut entamer des caresses à travers le pantalon, ou se frotter contre un oreiller, un matelas ou tout autre objet afin de stimuler progressivement l’organe reproducteur…
  • Pendant la masturbation en elle-même, on peut se servir de la main inutilisée pour s’octroyer quelques caresses sur le corps : bas-ventre, intérieur des cuisses, cou, épaules… pour faire frémir les zones érogènes secondaires dans le même temps !
  • Certains hommes apprécient également de masser leur anus ou d’y glisser un doigt pendant qu’ils se masturbent… Cela décuplerait les sensations !
  • Certains hommes aiment changer de main : se masturber de la main gauche quand on est droitier et vice et versa. Cela permet de mieux gérer son excitation et de casser la routine.
  • Pour faire durer le plaisir et s’entrainer à gérer ses éjaculations, on peut s’arrêter lorsque l’on sent que l’on va éjaculer. Si l’on a trop attendu, on peut bloquer l’arrivée du sperme en exerçant une pression sur la base de la verge. Une bonne technique à tester en solitaire et à reproduire pendant les rapports !
  • Modifier la vitesse et la force de pression sur le sexe permettra également de varier les sensations et d’apprendre à mieux connaître son propre plaisir.
  • On peut également s’inspirer des techniques du sexe à deux et pratiquer ainsi le slow sex (en se masturbant très lentement) voire même la version tantrique, en gardant le pénis parfaitement immobile au chaud dans le creux de la main.
  • N’hésitez pas non plus à changer de position : se masturber debout, sur le ventre, assis sur sa machine à laver… Toutes ces variantes contribuent à vous faire changer d’air érotique.
Les accessoires de la masturbation masculine
  • Les masturbateurs se présentent en général sous la forme d’un œuf en silicone parfaitement extensible dans lequel il est possible de glisser son sexe afin de reproduire les sensations vaginales.
  • L’anneau vibrant utilisé normalement pour pimenter les rapports peut également être un accessoire efficace pour varier les plaisirs de ces messieurs en solitaire…
  • Pour mener plus loin l’exploration, on peut accompagner son plaisir pénien d’une stimulation anale en faisant appel à l’expertise d’un vibromasseur anal.
  • Un hydratant intime offrira plus de confort et permettra également de se rapprocher davantage des sensations vaginales.
  • Le préservatif donnera également à l’évasion solitaire des airs de rapport à deux plus réaliste dans l’imaginaire coquin…
  • Le grand classique de la poupée, reproduction plus ou moins fidèle d’une femme et surtout de son anatomie avec des objets qui, selon les portemonnaies, seront plus ou moins réussis…
La masturbation en couple

Certains hommes adorent, d’autres trouvent que cela dépend de la partenaire et d’autres enfin sont plutôt réticents, estimant que la masturbation est un art qui n’atteint la virtuosité qu’en solitaire… Dans tous les cas, mesdames, voici quelques conseils pour caresser votre homme.

  • Vitesse, mais pas précipitation : si vous effectuez un va-et-vient trop lent, Monsieur risque de s’ennuyer ferme et perdre en rigidité, mais si vous allez trop vite, vous pourriez lui faire mal ou faire monter le plaisir un peu vite. N’hésitez pas à demander à votre partenaire si le rythme lui convient !
  • Une fois la vitesse de croisière maitrisée, n’hésitez pas à la varier quelques fois pour le surprendre mais sans excès et en reprenant finalement la cadence la plus appréciée.
  • Soyez endurante : quoiqu’il arrive, ne vous arrêtez pas, vous risqueriez d’anéantir son plaisir… Dites-vous que c’est une occasion originale de muscler votre poignée !
  • Comme on l’a dit plus haut, Monsieur a besoin de stimuli visuel, alors pendant que vous lui prodiguez vos caresses, montrez que vous appréciez l’instant, faites votre regard de braise le plus coquin et n’hésitez pas à vous caresser à l’aide de votre main libre.
  • Pour entretenir l’excitation, vous pouvez aussi alimenter votre session érotique d’un scénario adapté : la patronne qui tient à remercier son salarié, l’esclave qui doit obéir à son maitre, les deux inconnus coincés dans un ascenseur et qui apprennent à se découvrir…
  • En fonction des goûts de votre homme, testez différentes variantes : caresses sur le gland et le frein pour renforcer l’excitation, coups de langue bref pour faire monter le plaisir ou encore massage prostatique pour d’autres plaisirs mentionnés ci-dessous !
La masturbation anale

On pourrait l’appeler « l’autre masturbation masculine », elle est plus tabou, moins fréquente car associée pour beaucoup et à tort à un plaisir strictement homosexuel et également par méconnaissance…

La masturbation anale a pour objectif de réveiller les délices dont est capable la prostate. Cette exploration peut se faire en couple à l’aide du doigt propre et lubrifiée de madame ou en solitaire à l’aide d’un accessoire adapté.

La prostate est située à environ 7 cm après l’anus, sur la paroi côté ventre et se présente sous la forme d’une petite boule spongieuse…

En la caressant doucement, l’heureux massé pourra connaître des orgasmes réputés encore plus exceptionnels que ceux vécus par des chemins plus classiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.